Ce chapitre nous dépeint une jeune communauté chrétienne d’un impact impressionnant. A tel point qu’elle était à la fois redoutée et attirante par toute la société qui l’entourait. Loin d’une attitude gentillette et feutrée de notre époque, la communauté des disciples de Christ pourrait-elle redevenir redoutable ?

L’impact de la première église

Une grande crainte s’empara de toute l’assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses. Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. […] aucun des autres n’osait se joindre à eux; mais le peuple les louait hautement. Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s’augmentait de plus en plus […] La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs; et tous étaient guéris. (Actes 5:11-16)

Nous nous trouvons ici à Jérusalem après le déversement de l’Esprit-Saint sur les premiers croyants, conformément à ce que Jésus avait promis. Nous constatons à l’évidence une jeune église fervente, d’un impact sidérant pour les gens :

  • L’église était redoutée, certains n’osant même pas s’approcher
  • Des prodiges et des miracles étaient visibles
  • Beaucoup se convertissaient à Christ
  • Les malades étaient guéris
  • Les esprits mauvais étaient chassés
  • La réputation de l’église s’étendait aux villes voisines

Songeons bien que tout ceci se faisait alors que les réseaux sociaux n’existaient pas. Il n’y avait ni tract, ni affiche, ni marketing. Personne n’était hautement formé, il n’y avait aucun lieu fixe, aucune sono, les choses se vivaient dans une grande simplicité. Ceux qui assistaient à ces évènements étaient tellement impressionnés par la présence de Dieu qu’ils en parlait autour d’eux et le bouche à oreille fonctionnait à plein régime ! Cela suffisait largement à faire grandir la communauté en nombre.

Mais alors que s’est-il passé ? Où sont ces réalités dans l’Église d’aujourd’hui ? Je suis de ceux qui ne peuvent se satisfaire d’une religion morte là où la volonté de Christ est objectivement que son Église brille de Lui sur la colline. Je ne peux me résoudre à ce que nous ayons moins que ce que je lis dans la Bible !

Les causes de l’impact de l’église primitive

Serions-nous en mesure, comme eux, d’oser vivre ce qu’ils vivaient ? Nous le voyons dans les chapitres précédents :

  • Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière. (Actes 1:14) C’est la toute première activité qu’ils ont faite ensemble et la haute priorité de leur communauté. C’était pour eux la seule façon valable d’être dirigés par Jésus-Christ lui-même.
  • Ils ont attendu d’être remplis de l’Esprit-Saint et en ont exprimé les premiers dons (Actes 2:4) plutôt que de faire avec les moyens financiers ou humains.
  • Ils ont manifesté ces dons spirituels auprès du monde autour d’eux, dans la cosmopolite Jérusalem. (Actes 2:5-12)
  • Ils ont témoigné de Christ, le mettant en valeur aux yeux et oreilles des auditeurs ainsi rassemblés (Actes 2:35-37) plutôt que de rester sagement dans leurs murs ou de chercher des méthodes humaines.
  • Ceux qui ont vu et entendu leur témoignage ont été touchés et beaucoup ont cru et ont été baptisés sur le champ. (Actes 2:38-42)
  • Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. (Actes 2:42)
  • Ils mettaient leurs possessions en commun. (Actes 2:44-45, Actes 4:32-33)
  • Ils se retrouvaient, rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur (Actes 2:46) plutôt que d’établir programmes, hiérarchies ou procédures.
  • Ceux qu’ils croisaient, ils priaient pour eux et accomplissaient des miracles. (Actes 3:6-8)
  • Ils dénonçaient le péché sans retenue, invitant les gens à se détourner de mauvaises voies. (Actes 3:19-26). Il ne s’agissait pas de présenter l’Évangile sous un aspect attirant et faussement bénéfique. Ils parlaient sans éviter les sujets qui fâchent, sans crainte de faire mauvaise figure devant les normes sociétales des hommes, ni devant les autorités.
  • Ils ont enduré l’adversité et la persécution avec une foi forte, et remplis de l’Esprit ils ont témoigné sans honte aux autorités qui les menaçaient et les sanctionnaient. (Actes 4:1-22)
  • Ils ont loué et prié Dieu dans le tumulte, manifestant une grande dépendance à Dieu, et recevant à nouveau une effusion du Saint-Esprit et une nouvelle assurance. (Actes 4:23-31) Plutôt que de compter sur le marketing ou une atmosphère.
  • Ils étaient un seul cœur et une seule âme (Actes 4:32) plutôt que de vivre dans les querelles.
  • Il n’y avait personne dans le besoin au milieu d’eux, car ils prenaient soin les uns des autres (Actes 4:34-37), les plus aisés partageant largement avec les plus nécessiteux.

Que faire ?

Si nous voulons être l’Église d’Actes 5, il nous faut nous rendre à l’évidence sur ce qui nous fait défaut et regarder l’Église d’Actes 1 à 4. Entrons en conversation avec Jésus-Christ pour qu’il dirige lui-même son Église. Acceptons de changer radicalement pour nous abandonner à son merveilleux leadership.

Esprit-Saint vient nous en aide afin de faire de nous, à nouveau, ton Église redoutable.

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire